Brother RL (RL417, RL425)

4,6/5 (347 avis) 0 commentaires

Machine à coudre Mécanique Brother Débutant Pas cher

Les Brother RL417 et RL425 sont des machines à coudre mécaniques hyper basiques vendues à prix mini. Elles visent un public débutant qui veut tenter la couture pour la première fois en déboursant le moins possible pour sa toute première machine à coudre, quitte à sacrifier toutes les options qu'on retrouve sur les modèles un peu et beaucoup plus chers. Ces machines sont les plus simples de la marque Brother et font partie des plus basiques du marché global.

Brother RL417

Brother RL417

Ce modèle tire son nom des 17 programmes de points énumérés sur le capot (même s'il y en a en fait 19 mais on va y revenir). On le reconnaît à la mention RL417 inscrite en bas à droite, à sa couleur rose-mauve, et à la présence d'une seule molette sur le haut du capot.

Brother RL425

Brother RL425

Tout comme le modèle précédent, la machine à coudre Brother RL425 tire son nom des 25 programmes de points dessinés sur le capot. Son apparence est également identique excepté pour la couleur bleu et la mention RL425 dans le coin inférieur droit. Enfin, elle est équipée d'une molette supplémentaire pour le réglage des points.

Voici l'entrée de gamme de Brother : des machines à coudre mécaniques, basiques et pas chères.

A la recherche de la machine la moins chère possible ?

Alors la Brother RL417 (surtout) et le modèle RL425 (presque autant) méritent d'être considérés.

En effet, on considère qu'une machine à coudre pas chère est vendue à moins de 300 € et le prix des Brother RL est loin en-dessous de ça. Moins de la moitié même, au moment d'écrire ces lignes. C'est vraiment très peu pour une machine à coudre et le principal atout de ces modèles.

Pas idéal pour les épaisseurs mais c'est jouable

Les machines mécaniques de Brother sont typiquement moins puissantes que leurs équivalents chez Singer (50 watts contre 70 watts dans la plupart des cas). Néanmoins, leur vitesse de couture supérieure (800 points par minute contre 750) est une preuve de l'efficacité de leurs moteurs.

De plus, les Brother RL417/RL425 sont équipées de six griffes d'entraînement ce qui est certes assez standard mais toujours bon à prendre. L'absence de tout autre élément d'entraînement est tout aussi standard sur une machine de ce genre.

Bref, tout ça pour dire que les Brother RL ne sont pas faites pour gérer les épaisseurs mais leur performance n'est pas non plus pire que les autres modèles dans cette gamme de prix. Tout ira bien si vous y allez doucement et, en cas de problème face à un textile particulièrement coriace ou un paquet d'épaisseurs, vous pouvez toujours :

  • aider la machine à déplacer le tissu en tirant légèrement dessus pendant la couture
  • remplacer la force moteur par la force du bras en piquant quelques points avec le volant.

Vive le boîtier à canette horizontal

Autant on retrouve les six griffes d'entraînement sur la majorité des machines, autant le boîtier horizontal est peu courant sur les modèles entrée de gamme. Et celui-ci est hyper avantageux pour trois raisons :

  1. Il permet de garder un oeil sur la canette afin d'anticiper un manque de fil histoire de ne pas soudainement coudre à vide en laissant derrière soi une couture "libre" sans point d'arrêt, ni devoir s'arrêter au milieu d'une couture censée être continue.
  2. Il permet de vérifier la couleur du fil d'un simple coup d'oeil, avant chaque nouvelle couture par exemple, histoire de ne pas repartir avec le gros fil noir à cuir de la veille sur son joli voile blanc du jour.
  3. Il permet d'aisément changer la canette quand celle-ci est vide ou équipée du mauvais fil, justement. Il suffit de soulever le petit couvercle du boîtier, en retirer la canette d'un geste, et de placer la nouvelle canette en tirant son fil le long d'une petite encoche.

Si vous n'êtes pas familier avec le boîtier vertical, sachez (pour comparer) que celui-ci est situé derrière le compartiment à accessoires (celui qu'on retire pour libérer le bras libre) c'est-à-dire complètement enfui dans le mécanisme pendant la couture. Et la canette y est reliée par l'intermédiaire d'un petit cylindre métallique ouvert vers l'intérieur du mécanisme. Ca veut dire que chaque vérification/changement de la canette implique de retirer le compartiment à accessoire, débloquer le porte-cannette et le retirer du boîtier pour regarder dedans. Il faut ensuite ré-enfiler la machine même si on n'a pas changé la canette !

Les limites d'une machine vraiment pas chère

Même si les Brother RL bénéficient de quelques avantages présentés ci-dessus, elles restent ultra basiques. Evidemment c'est normal à ce prix donc j'hésite à parler de "faiblesses" mais un manque est un manque et il faut en être conscient pour bien choisir sa machine à coudre ! Passons-les en revue.

D'abord, la Brother RL417 est la plus basique* des deux : elle ne dispose d'aucun réglage des points et le choix de ceux-ci est minime avec 19 programmes** dont seuls 5 ne sont ni un point droit, ni un point zigzag, ni une boutonnière.

* En fait la Brother RL417 est identique aux machines à coudre Brother X14 et compagnie excepté pour trois programmes de points supplémentaires et un design nettement plus sobre pour les adultes.

** Les points dessinés sur le capot vont du numéro 1 au 17, mais si vous y regardez de plus près vous verrez que le numéro 11 regroupe en fait trois programmes.

Ensuite, la Brother RL425 est à peine plus complète avec six programmes de points supplémentaires et le réglage en longueur uniquement, ce qui nous fait 13 programmes hors variantes des points droits, zigzag et de la boutonnière manuelle en quatre étapes.

Illustration des programmes de points de la machine à coudre Brother RL417 (à gauche) et de la Brother RL425 (à droite).

Enfin, ni l'une ni l'autre n'est équipée de l'enfileur semi-automatique ou du double porte-bobine que l'on retrouve sur des modèles coûtant une cinquantaine d'euros de plus, tels que la Brother HF37 ou la Singer Tradition. On n'a pas non plus de fonctionnalités électroniques, c'est logique sur des machines à coudre mécaniques, ni de technologie d'entraînement spécifique pour les épaisseurs telle que la puissance élevée d'une Singer Heavy Duty ou l'IDT des machines à coudre Pfaff.

Evidemment tout ça ne nous empêche pas de coudre. On a le moteur, l'aiguille, le fil et les trois points utilitaires essentiels (droit, zigzag et boutonnière), c'est suffisant pour tâter le terrain de la couture à la machine en déboursant le moins possible 😉.

Forces
  • Une machine à coudre parmi les moins chères du marché.
  • Boîtier horizontal très pratique.
  • Large choix de points réglables en longueur (Brother RL425 uniquement).
Faiblesses
  • C'est la base de la base avec (quasi) aucune option.
  • Pas de réglage en largeur des points ni positionnement latéral de l'aiguille sur point droit.
  • Petit choix de points non-réglables en longueur (Brother RL417 uniquement).
Public cible

Les machines à coudre Brother RL417 et RL425 s'adressent exclusivement aux débutants à la recherche d'une première machine au prix le plus bas possible. Elles disposent de tout ce qu'il faut pour coudre mais rien de plus, d'où leur mini prix, et leur simplicité les rendent très faciles à prendre en main. Si ces machines pourront techniquement vous servir de très longues années, en pratique il s'agit souvent de modèles d'essai le temps de se faire la main et d'évoluer vers du milieu de gamme.

Performance

La puissance est correcte pour une petite machine mécanique pas chère, et le moteur est visiblement bien implémenté pour pouvoir assurer 800 points par minute. Les 6 griffes sont très bien.

Puissance 50 W
Vitesse de couture 800 points/minute
Griffes d'entraînement 6
Technologie d'entraînement Standard
Réglage du pied presseur Non
Equipement

Pas d'équipement électronique (logique) ni d'enfileur mécanique. C'est un peu dommage pour ce dernier qui est bien pratique, même si ça n'a rien d'inattendu pour un modèle aussi basique.

Enfileur semi-automatique Non
Point de renfort/inverse automatique / (non applicable)
Coupe-fil automatique / (non applicable)
Régulateur de vitesse / (non applicable)
Position d'arrêt de l'aiguille haut/bas / (non applicable)
Bouton marche/arrêt / (non applicable)
Base

+1 pour le boîtier horizontal ! Les Brother l'ont presque toujours mais ce n'est pas le cas de toutes les marques, d'autant plus sur un modèle pas cher. -1 pour l'unique porte-bobine qui requiert l'achat d'un accessoire pour utiliser une aiguille double.

Boîtier à canette Horizontal
Eclairage 1 LED
Ecran / (non applicable)
Réglage de la tension du fil supérieur Manuel (molette mécanique)
Porte-bobines 1 vertical
Programmes de points

Pour ce genre de machine, le choix de point de la Brother RL417 est assez standard avec ses 14 points sur 19 alloués aux points utilitaires de base (droit, zigzag et boutonnière) et 5 options supplémentaires. La Brother RL425 est nettement plus généreuse 9 points de base et 16 points utilitaires et décoratifs en plus.

Points utilitaires et décoratifs 19 ou 25 selon le modèle (voir détail des points)
... dont préréglages du point droit 6 ou 4 selon le modèle
... dont préréglages du point zigzag 7 différents selon le modèle
... dont boutonnières 1 (manuelle en 4 phases)
... dont couture de bouton Non
... dont oeillets Non
Alphabets Non
Styles de points

Aucun réglage sur la Brother RL417 et seulement le réglage en longueur sur le modèle RL425. On est en présence de machines à coudre vraiment basiques, d'où leur prix bas.

Réglage en longueur Uniquement sur la Brother RL425 (hors préréglages du point droit et zigzag sur la Brother RL417)
Réglage en largeur Non (hors préréglages du point zigzag)
Position de l'aiguille gauche/droite Non (hors préréglages du point droit)
Création par combinaison / (non applicable)
Création par effet miroir / (non applicable)
Création libre / (non applicable)
Notice / Mode d'emploi
La notice de la Brother RL417 (PDF) est disponible ici sur le site officiel de la marque, tout comme la notice PDF de la Brother RL425 disponible ici.
Accessoires inclus
Accessoires inclus
  • 1-4) Petit assortiment de pieds dont ceux pour boutonnières et boutons.
  • 5) Plaque couvre-griffes pour le piqué libre.
  • 6) Une canette supplémentaire (l'autre est déjà dans la machine).
  • 7) Un jeu d'aiguille.
  • 8) Un mini tournevis.
Accessoires en option
Accessoires en option
  • 1-2) Aiguille jumelée/double et son porte-bobine vertical supplémentaire.
  • 3-7) Cinq pieds supplémentaires dont ceux pour quilting et le pied double entraînement.
  • 8) Guide de quilting.

Veuillez entrer un commentaire valide

Veuillez entrer un nom valide

Veuillez entrer une addresse email valide

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier !