5 raisons de choisir la couture comme hobby

Il y a bientôt un an, notre amie Julia s’est lancée dans la couture à la machine. Pourquoi ? Qu’en espérait-elle ? Qu’en a-t-elle tiré ? C’est ce qu’elle nous raconte au travers ses 5 raisons pour lesquelles vous devriez aussi commencer !

La suite a été écrite par Julia en Anglais (sa langue maternelle) et traduite en Français par moi-même. C’était plus facile pour elle, même si elle parle aussi Français. N’hésitez pas à lui adresser vos questions/remarques en commentaire, Julia vous répondra 😉

Comment et pourquoi j’ai commencé à coudre ?

L’été dernier, j’ai décidé de trouver un nouveau passe-temps. En tant qu’indépendante en fin de carrière, j’avais de moins en moins de boulot et de plus en plus de temps libre, et j’avais envie de m’occuper autrement qu’en me plantant devant la télévision pendant des heures.

Alors ni une ni deux, j’ai sorti une feuille de papier de mon imprimante et j’y ai noté une liste de choses qui me plairaient dans un hobby (j’aime bien réfléchir de manière structurée). Voici ce que j’ai écrit :

  • « Un peu créatif » – Je ne suis pas particulièrement inventive ni artistique, mais je voulais quelque chose qui soit un minimum imaginatif.
  • « Un peu actif » – Je suis du genre à travailler avec ma tête plutôt qu’avec mes muscles (certains diraient même que je suis une faignasse…). Pas question de me mettre à l’escalade du coup, mais je voulais quand même quelque chose qui ne soit pas 100% cérébral.
  • « Praticable seule à la maison » – Quand un hobby est dépendant d’une organisation externe (lieu, groupe, horaire), il devient vite une obligation à ajouter à ses autres engagements personnels et professionnels. Je voulais être libre de le faire (ou non) quand je veux.
  • « Utile » – Enfin et surtout, je voulais une occupation qui ne sert pas juste à tuer le temps (j’ai la télévision et internet pour ça), mais qui débouche sur quelque chose de pratique.

L’idée de la couture est sortie de cette liste. Au même moment, une de mes nièces qui coud depuis longtemps s’apprêtait à partir en vacances pendant une semaine et j’ai sauté sur l’occasion en lui empruntant sa machine à coudre.

J’ai directement accroché !

J’ai acheté ma propre machine deux semaines plus tard, et aujourd’hui je ne peux plus m’imaginer ne pas coudre régulièrement. C’est devenu l’un de mes passe-temps préférés.

Si vous aussi cherchez un nouveau hobby, voici 5 raisons pour lesquelles je vous conseille d’essayer la couture à la machine. Ce sont les quatre que j’espérais trouver (mais pas forcément de la façon que j’avais imaginé) et une en bonus !

1) La couture use et développe la créativité

Qu’on utilise un modèle ou que l’on invente ses propres projets, il y a toujours plein de choix à faire et plein d’opportunités d’être créatif (au niveau du tissu, du fil, des points, des petits ajouts, etc.).

Sortir des sentiers battus devient une question d’expérience et de courage, et pas forcément d’une créativité innée. Moi qui suis d’un naturel terre-à-terre, je découvre que je peux aussi être inventive.

J’ai par exemple fabriqué mon portefeuille idéal. Il est plat et tout en longueur pour facilement trouver toutes mes cartes mais aussi le glisser dans mon sac sans faire une bosse bien laide.

Et puis la créativité, c’est avant tout créer. Alors même quand je suis un tutoriel étape par étape, le fait de partir d’un dessin et d’une pile de textile et d’arriver à un produit fini me donne vraiment cette satisfaction d’avoir créé quelque chose. Surtout quand je partage le résultat avec mes proches et qu’ils me complimentent !

2) La couture fait bouger

L’idée de passer des heures assise à une table sans bouger était le seul point négatif dans ma tête, avant de me lancer. J’ai vite réalisé que ça ne se passait pas comme ça !

Coudre à la machine implique pas mal de déplacements (pour une activité d’intérieur en tous cas). Il faut étaler le tissu pour le mesurer et le couper, puis coudre deux morceaux ensemble, puis les remettre sur la table ou un mannequin pour préparer la suite, et on répète ça des dizaines et des dizaines de fois.

Au final, je passe mon temps à me lever de ma chaise, passer d’une pièce à l’autre (je coud dans le salon mais j’utilise la grande table de la salle à manger pour les mesures), tourner autour de la table, m’assoir quelques minutes et repartir.

Ce n’est clairement pas du sport, mais ça donne une sensation d’être actif et de se servir de ses mains.

3) La couture s’intègre facilement au rythme quotidien

Beaucoup d’activités doivent respecter un horaire précis, ou dépendent de la météo, ou autre. Moi par exemple, je fais du sport tous les mardi parce que je suis inscrite dans un cours collectif, et je joue tous les jeudi au Scrabble avec un groupe.

Ce sont des engagements que je me sens obligée de tenir même quand je ne suis pas d’humeur (c’est le comble pour un hobby).

Avec la couture, je suis libre de commencer et de m’interrompre quand je veux.

Parfois j’entame quelque chose le matin, quand mon agenda est vide, puis je lâche tout pour répondre à une demande urgente d’un client. Ou alors je délaisse ma machine le temps d’une visite impromptue d’une amie. Ou il est simplement l’heure de préparer à manger. Ou encore d’aller prendre ma douche parce que j’avais commencé à coudre un dimanche matin en pyjama.

Zéro engagement vis-à-vis d’un tiers, c’est zéro stress 🙂

4) La couture sert à plein de choses

Avant de commencer la couture, j’avais envisagé la poterie ou le tissage. Ce sont aussi des activités créatives à faire avec les mains, mais elles ne servent finalement qu’à créer des décorations (et j’ai assez de choses chez moi, je ne veux pas m’encombrer de vases en terre-cuite).

Je voulais un hobby qui me soit utile, et WOW je suis servie avec la couture !

Jusqu’à présent, j’ai créé mon portefeuille idéal, des masques (on est en confinement COVID-19 au moment d’écrire ces lignes), un sac de plage avec des poches secrètes sécurisées pour ma fille, une blouse dans un style kimono hyper léger qui me couvre du soleil sans me donner chaud (pour les vacances), une housse de coussin facile à retirer et nettoyer pour contrer les poils du chat, et plein d’autres choses.

Quand on est capable de coudre à la machine, on a accès à tous les accessoires et vêtements qu’on désire, même s’ils ne sont pas à la mode, impossibles à trouver, ou simplement uniques.

On peut aussi s’offrir des vêtements sur-mesure, parfaitement adapté à sa morphologie, et ajuster les vêtements qui traînent dans la garde-robe à cause d’un petit quelque chose qui dérange (un pantalon trop long, un haut trop décolleté ou avec des manches pas belles, un pull auquel il manque une touche de féminité…).

Evidemment, ça demande un peu d’entraînement pour arriver au résultat espéré 🙂 Mais chaque projet est aussi une source d’apprentissage qui vous ouvre les portes pour en faire plus, et mieux.

5) La couture est très abordable

Ca, c’est le point bonus qui n’était pas sur ma liste : un hobby pas trop cher.
En plus de tout le reste, la couture ne coûte pas grand-chose comparé à d’autres activités. Même s’il faut acheter sa propre machine à coudre (j’ai mis 250 € dans la mienne), après on est tranquille pour quelques années.

Mon mari adore faire du vélo, par exemple, et s’est finalement offert un vélo électrique pour pouvoir faire des balades jusqu’à présent inaccessibles (car trop loin ou difficile). Il lui a coûté pratiquement 10 fois plus que ma machine !

Mon fils qui s’est mis à la randonnée a probablement payé cher aussi sa tente, son hamac, ses chaussures de marche, ses vêtements spéciaux, son sac, ses lunettes de soleil, etc.

Alors j’estime m’en sortir à très bon prix avec ma machine à coudre qui va tenir 10 ans !

Voilà 🙂 Je pourrais continuer, mais ça me semble déjà pas mal. En tous cas, c’est mon top 5 des raisons pour lesquelles la couture est le hobby parfait, pour moi.

Si ça vous tente, je n’ai qu’un mot à ajouter : foncez !

Laisser un commentaire