PFAFF Ambition (Essential 1.0 2.0 – 610 620 630) : belle & sophistiquée

PFAFF Ambition Essential 1.0 2.0 610 620 630

Les machines à coudre PFAFF Ambition sont des modèles électroniques haut de gamme.

Belles, sophistiquées, complètes, agréables, puissantes, robustes… elles ont tout pour plaire.

Ces machines se déclinent en trois modèles quasi identiques*. Il s’agit de la PFAFF Ambition Essential, PFAFF Ambition 1.0, et PFAFF Quilt Ambition 2.0.

C’est pourquoi nous les avons regroupées en un seul test. Ainsi, les faits et observations rapportés dans ce test s’appliquent de la même façon à chaque modèle, sauf mention explicite du contraire.

De plus, au moment d’écrire cet article, la marque a récemment relooké ces machines et les vend maintenant sous de nouveaux noms : PFAFF Ambition 610, 620, et Quilt Ambition 630. Ceux-ci correspondent respectivement aux trois noms précédents. Leurs visages ont donc changé, mais sous leurs capots, ce sont grosso-modo les mêmes magnifiques machines 😉

Acheter au meilleur prix

Déjà perdu ? Commencez par lire notre article sur comment choisir sa machine à coudre pour savoir si ce type de modèle vous convient.

Avis

Puisque d’une part il s’agit globalement des mêmes machines, et que d’autre part les machines à coudre haut de gamme ont rarement beaucoup d’avis clients, le plus utile selon nous a été de regrouper les avis de PFAFF Ambition tous modèles confondus :

Personnellement, je donne 5/5 aux PFAFF Ambition dans leur catégorie (électronique haut de gamme). Cette gamme est parfaite tant au niveau de la composition des machines qu’au niveau de leurs conditions de vente. Pourquoi ?

« La perfection est dans les détails »

C’est le slogan de la gamme PFAFF Ambition, et ce n’est pas anodin.

En effet, ces machines ne laissent rien au hasard. Elles boostent la couture grâce à leurs nombreuses options créatives, leurs aides électroniques, leur puissance, etc. Passons dès à présent en revue toutes leurs forces.

Un entraînement de précision

PFAFF a développé sa propre technologie d’entraînement : l’IDT (Integrated Dual Feed, soit le Double Entraînement Intégré).

Cette technologie, originale depuis 1968, permet d’assurer un entraînement parfait sur tous types de tissu, au-dessus comme en-dessous, et avec un grand choix de pieds (intégrés également*) pour décliner la couture en plein de styles. C’est vraiment le nec plus ultra pour une couture soignée et design.

Il y a 6 pieds inclus dans chaque machine, et 2 pieds additionnels pour les modèles avancés (PFAFF Quilt Ambition 2.0 et 630) : le pied à broder à utiliser en piqué libre, et le pied de quilting 1/4″ pour patchwork.
La pression du pied presseur peut en outre être ajustée pour s’adapter à toutes les épaisseurs de tissu et à l’utilisation de techniques spéciales.

L’entraînement de précision est également renforcé par des éléments plus habituels, c’est-à-dire un grand nombre de griffes d’entraînement (elles sont 7) et une bonne puissance de 70 W (ce qui assure jusqu’à 820 points par minute).

Des points à n’en plus finir

Les PFAFF Ambition proposent un énorme choix de points : utilitaires, décoratifs, de patchwork, de croix, d’ourlet, et bien sûr des boutonnières automatiques en une phase, des points en aiguille double, et le piqué libre.

Le nombre exact de points variant en fonction du modèle, voici un petit tableau comparatif pour y voir plus clair.

Vous constaterez que le passage de la première génération (soit PFAFF Ambition Essential, 1.0, 1.5 et 2.0) à la deuxième (610, 620, 630) implique une réorganisation des styles et fonctions des points. Bien que les différences soient mineures, c’est le principal élément de distinction entre les générations (et entre les modèles au sein d’une génération). Soyez-y donc attentifs lors d’un éventuel achat.

Génération I Génération II
PFAFF Ambition Essential PFAFF Ambition 1.0 PFAFF Ambition 1.5 PFAFF Quilt Ambition 2.0 PFAFF Ambition 610 PFAFF Ambition 620 PFAFF Quilt Ambition 630
Points110136188201110136201
Alphabets2244022
Points en séquence3020202002626
Séquences en mémoire1444011
Miroir latéralOuiOuiOuiOuiOuiOuiOui
Miroir verticalNonOuiOuiOuiNonOuiOui

Fonction alphabet : une machine à écrire intégrée

On avait loué la fonction alphabet de la Bernina Bernette Sew&Go 8. Et bien les PFAFF Ambition en ont deux !

Le premier alphabet comprends « nos » 26 lettres ainsi que des lettres d’autres contrées (tel le ñ espagnol, le ø nordique, etc.), en minuscule et majuscule. Le deuxième alphabet est cyrillique.

Ainsi, vous pourrez coudre les noms de vos enfants sur leurs affaires, des mots doux sur le tablier de votre moitié, ou tout ce que vous souhaitez dans n’mporte quelle langue occidentale, et quelques langues de plus.

Programmation de séquences : couture unique rapide

Les PFAFF Ambition permettent de combiner et d’enregistrer une suite de points et/ou lettres (entre 20 et 30 par séquence) pour ensuite les coudre d’une traite, sans devoir ajuster la sélection d’un point à l’autre. De plus, jusqu’à 4 séquences peuvent être simultanément gardées en mémoire.

C’est super pratique pour écrire des noms, des mots, ou réaliser une couture décorative complètement unique et personnelle.

Fonction miroir : jusqu’à trois fois plus de points

Sur les PFAFF Ambition, on peut utiliser les points et lettres sous leur forme reflétée, obtenue sur un axe vertical (comme le reflet dans un miroir) ou horizontal (comme le reflet dans l’eau).

Cette fonction miroir permet de générer encore plus de possibilités, puisqu’elle donne trois variations par point et lettre, et d’autant plus de combinaisons réellement uniques.

Elongation des points à densité constante

La fonction élongation permet d’allonger un point fantaisie tout en retenant sa densité, c’est-à-dire en maintenant la qualité de la couture. Ce nouveau point personnel peut même être enregistré pour plus tard.

Des aides intégrées pour une maîtrise parfaite

Avoir des centaines d’options créatives sur sa machine à coudre, c’est top. Mais encore faut-il pouvoir (bien) les appliquer. Heureusement, les PFAFF Ambition nous assistent grâce à de nombreuses aides intégrées, y compris les suivantes.

Toutes les fonctions classiques

Chacun des modèles de la gamme PFAFF Ambition est équipé de ce qu’on peut considérer être des aides classiques, c’est-à-dire des assistances à la couture couramment disponibles sur les machines à coudre même peu chères. Parmi celles-ci, on retrouve :

Arrêt de l’aiguille en haut ou en bas, pour totalement libérer ou fermement bloquer le tissu entre deux points. En plus de nous épargner les ajustements manuels au volant, ça évite les accidents de tissus déchirés ou aiguilles pliées (suite à un mouvement de tissu accroché par la pointe de l’aiguille), ou des reprises pas nettes parce que le tissu a glissé entre deux points.

Point d’arrêt (de renfort) automatique en poussant un bouton. Encore une fois, on s’épargne du travail manuel (et les potentielles erreurs humaines qui vont avec) en laissant la machine assurer une finition rapide et parfaite.

Enfileur automatique. En facilitant l’enfilage de l’aiguille, les PFAFF Ambition réduisent les frustrations ainsi que la fatigue visuelle et musculaire.

Bouton marche/arrêt et curseur de vitesse qui permettent de coudre sans la pédale et de précisément ajuster la vitesse. Plus concrètement, ça veut dire qu’on peut demander à la machine d’adopter et maintenir un rythme exact, ce qui est utile (notamment) pour les longues coutures, le piqué libre, et la broderie. En marche avant et arrière.

Protection contre les casses et blocages

En plus des classiques, on aime la fonction sécurité de largeur de point des PFAFF Ambition. Celle-ci limite la largeur de point dans certains cas afin d’éviter un choc entre la plaque à aiguille et l’aiguille, qui pourrait briser cette dernière.

Dans la même veine, le crochet rotatif anti-blocage des PFAFF Ambition empêche les fils de se coincer dans le boîtier de la canette.

Enfin, le capteur de fil de canette génère un avertissement quand la canette est presque vide.

Réglage automatique de la tension

Pas besoin de chipoter (ou tripoter en France ?) avec des molettes ou des boutons de sélection. La tension du fil s’ajuste automatiquement* en fonction du type de tissu, du fil, et de la taille de l’ouvrage.

Sur la PFAFF Quilt Ambition 630, tout le processus est automatisé. Sur les autres modèles, l’ajustement en lui-même est manuel mais la tension recommandée est affichée sur l’écran LCD.

Des (beaux) châssis super bien pensés

Jusqu’à présent, dans nos tests, on n’a jamais parlé du châssis. Ca en vaut cependant la peine dans le cas des PFAFF Ambition.

D’abord, parce que leurs châssis sont équipés de deux à trois lampes LED pour optimiser l’éclairage de l’ensemble de la zone de travail (pas simplement la plaque à aiguille). Fini les ombres gênantes et les yeux fatigués.

Ensuite, les PFAFF Ambition offrent un large espace de couture à droite de l’aiguille, idéal pour les grands ouvrages que nous sommes amenés à coudre sur une machine haut de gamme.

Enfin, les deux portes-bobines et le bobineur de canettes sont protégés par un capot rigide. Ceci permet d’éviter les pertes et casses de pièces pendant les transports, et protège de la poussière lors du rangement. Ca donne aussi un look plus épuré et sophistiqué à la machine.

Et j’ajouterai que les châssis ont un look moderne, sérieux et très esthétique (en particulier les modèles de la deuxième génération). Mais là, chacun ses goûts 🙂

Ecran haute définition, couleur et tactile

Les PFAFF Ambition sont toutes équipées d’un bel écran LCD, sur lequel on retrouve toutes les informations et recommandations importantes à la couture (telles que la sélection et les options des points, le réglage de la tension du fil, etc.). On y indique aussi les réglages souhaités. Le tout dans la langue de son choix.

La qualité exacte de l’écran dépend du modèle :

Génération I Génération II
PFAFF Ambition Essential PFAFF Ambition 1.0 PFAFF Ambition 1.5 PFAFF Quilt Ambition 2.0 PFAFF Ambition 610 PFAFF Ambition 620 PFAFF Quilt Ambition 630
Taille (cm)PetitMoyenMoyenMoyenPetit (7,15 * 3,45)Moyen (7,7 * 5,1)Large (9,5 * 5,4)
TactileNonNonNonOuiOuiOuiOui
CouleurNonNonNonNonNonNonOui

En résumé

En bref, les machines à coudre PFAFF Ambition sont d’excellents outils de part leurs nombreux avantages et, surtout, l’absence de faiblesses notables.

Forces Faiblesses
  • Technologie et éléments d’entraînement de qualité.
  • Puissance de 70 W.
  • Un énorme choix de points, y compris des alphabets, personalisables.
  • Toutes les assistances électroniques de base.
  • Protections et fonctions automatiques complémentaires.
  • Excellente structure et finition des châssis.
  • Aucune. Les PFAFF Ambition sont des machines haut de gamme.
Conseillé pour

Puisqu’on est dans le haut de gamme, on conseille les PFAFF Ambition principalement aux couturiers expérimentés et aux professionels de la couture. Ce n’est pas tant parce que ces machines sont difficiles à utiliser (loin de là) mais plutôt à cause de leur prix. En effet, là où un passioné/pro est prêt à investir plus pour mieux (un investissement vite remboursé), un amateur aura du mal à « casser la tirelire » pour un utilisation simple et/ou occasionalle de sa machine à coudre.

Acheter au meilleur prix

Fiche technique

CatégoriesMachine à coudreélectroniquehaut de gamme.
Puissance70 W soit 820 points par minute.
Poids8,8 kg. On est en présence d’une machine bien solide et stable.
BoîtierHorizontal (accès facile à la canette).
Griffes d’entraînement7 griffes alimentées par la technologie IDT. On peut les baisser pour le piqué libre.
ChâssisEn aluminium (couleur variable en fonction des modèles) équipé de 2 à 3 lampes LED, capot de protection de la bobine avec schéma des points sur la face intérieure, boutons de marche/arrêt/vitesse, écran LCD (haute résolution sur certains modèles), etc.
Aides électroniquesAssistance très complète (voir test).
PointsJusqu’à 136 points utilitaires, décoratifs, alphabets, boutonnières, etc. avec enregistrement de séquences, fonction miroir, et élongation.
Réglage des pointsEn largeur jusqu’à 7 mm et en longueur jusqu’à 4,5 mm.
FabricationTaiwan.

Acheter au meilleur prix

3 commentaires sur “PFAFF Ambition (Essential 1.0 2.0 – 610 620 630) : belle & sophistiquée”

  1. Activement à la recherche de ma future machine, je rajoute un commentaire pour attirer votre attention sur mon précédent, si jamais vous étiez passé à côté 😁

  2. Bonjour,
    Les machines à double entraînement intégré requièrent-elles des pieds particuliers ? Si on a déjà tout un tas de pieds, sont-ils du coup obsolètes ? Je m’interroge aussi sur la compatibilité avec la marque pfaff, sur la ambition 1.0 est ce que c’est une tige à laquelle on « clip » les différentes semelles ?
    Je posais la question dans un commentaire à propos de la bernette sew and go 8 qui est pour l’instant sans réponse donc je la repose ici aussi : est ce qu’on aura malgré tout un bon entraînement équilibré avec 7 griffes mais pas de double entraînement intégré ?
    Je fais en ce moment une fixation sur la bernette 38 mais je crois comprendre qu’il n’y a aucune machine Bernette et même Bernina qui possède le double entraînement, je me trompe ?
    Si jamais vous aviez eu l’occasion de tester la B38, laquelle vous semble le mieux entre la pfaff ambition 1.0 et bernette 38 ?
    Merci d’avance !

    1. Re-bonjour Laurine, je viens de répondre à la première série de tes questions sur ton commentaire de la Sew & Go. En ce qui concerne la B38 versus la PFAFF Ambition 1.0, je ne peux pas encore te répondre mais j’allais justement attaquer un nouveau test. La B38 me semble un bon modèle à découvrir, je vais faire ça et je te dis quoi 🙂

Laisser un commentaire